Wonderbook : Diggs Détective Privé – Test JV

Diggs1Wonderbook : Diggs Détective Privé c’est quoi ?
C’est le second Wonderbook (le premier était Book of Spell, et faisait la part belle aux sort de l’univers Harry Potter) dans lequel vous serez « l’assistant » de Diggs Nightcrawler.
Il est question d’une enquête interactive qui, à l’aide du Wonderbook, d’une caméra et d’une télécommande Move, doit être résolue par le joueur afin de retrouver l’assassin de Humpty Dumpty, le patron de Diggs.

L’histoire tient-elle la route ?
Si le coté roman policier est très réussis (avec la voix Française de Bruce Willis dans le rôle de Diggs), et que l’univers rappel également ce thème, l’histoire quand à elle est dénué d’intérêt.
On ne se posera jamais réellement la question de savoir qui est l’assassin de Humpty Dumpty (et la réponse nous sera finalement vite donnée..), ce qui est assez dommage, j’aurais aimé chercher des indices sur les pages ou autres, mais ce n’est pas le cas.
Mais bon, cette histoire est à destination des enfants, eux seront peut-être plus à même d’être heureux qu’un gars de 22 ans comme moi.
Ils rencontreront d’ailleurs les Trois Petits Cochons (policier :p), la Bergère ou encore Robin des Bois.

L’utilisation du Wonderbook est-elle bonne ?
C’est là le point fort du jeu, le Wonderbook est utilisé à perfection.
Que ce soit pour Incliner, Secouer ou Tourner, tout se passe avec le Wonderbook, lors de votre aventure il ne vous sera pas utile d’utiliser le Playstation Move (celui-ci sert après, si on veut prendre des photos en rejouant les niveaux).
Le Playstation Eye et le Wonderbook font une bonne combinaison, sauf si vous avez un faux reflet sur les pages du livre (ca m’est arrivé, éviter de jouer près d’une fenêtre en plein soleil).
Pour le reste c’est très plaisant et on s’amuse à chercher des références dans le décors en tournant son Wonderbook dans tout les sens.

Et la durée de vie dans tout ca..
Et là, voilà le point noir du jeu. Vous l’aurez boucler en seulement 2H ! C’est court, TROP court, même à 20€ (30€ si vous n’avez pas le Wonderbook).
La rejouabilité étant quasi inexistante, on y reviendra pas spécialement, dommage.

Conclusion
Si Wonderbook : Diggs Détective Privé avant pourtant de grandes ambitions (univers Polar, enquètes, etc..) il est pourtant décevant dans son ensemble.
Encore une fois les enfants pourraient y trouver leur compte, mais à 20€ on passera tout de même notre chemin.
C’est d’autant plus dommage que le Wonderbook y est très bien utilisé, et que l’univers est très bon.
Allez, on y est presque, il ne vous reste plus qu’à faire une bonne histoire, et qu’elle soit plus longue.. 😉

Auteur: Aruls

Partager cet article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *